DélégationPérigord Agenais

Les Plumes vagabondes

L’atelier d’écriture « Les Plumes vagabondes » vise à permettre à des personnes de se rencontrer, de partager, d’échanger, de discuter de projets communs, d’idées créatives, autour de l’écriture, afin de créer des affinités entre accueillis et bénévoles, de donner un but à des personnes seules ou qui s’ennuient, bref de tenter de rompre l’isolement et la solitude, et surtout de permettre à chacun de devenir acteur du projet. Ce pourra aussi, peut-être, être l’occasion de « mettre des mots sur des maux ».
Trois bénévoles de l’équipe Secours Catholique de Miramont-de-Guyenne ont d’ores et déjà accepté de s’impliquer dans ce projet.

publié en mars 2017

Autour d’un café, toute personne désireuse de partager son amour pour l’écriture, manuscrite ou informatisée, aura sa place. Nul besoin d’être un poète de grand talent ! Écrire une recette de cuisine qui finira dans un livre de recettes familiales, un texte anniversaire pour un proche, recopier un texte de chanson ou une fable et l’agrémenter de décorations, etc., est tout aussi valorisant pour celle ou celui qui le fait, et je ne parle pas de la fierté ressentie après la réalisation de son œuvre, car c’est bien d’œuvres personnelles qu’il s’agit.

L’atelier des « Plumes vagabondes » sera ouvert à tous, adultes et enfants. Partage, convivialité, écoute, amitié, fraternité seront les maîtres mots… En outre, le projet semble d’ores et déjà séduire, car quelques personnes ont déjà demandé à s’y impliquer, et nous donnent même des idées que nous conservons précieusement en vue de les intégrer au projet (par exemple : écrire des sketchs, en vue de proposer un petit spectacle de type café-théâtre pour une future manifestation).

Enfin, l’idée la plus folle dans ce projet serait la publication d’un recueil, dans lequel paraîtraient des textes en vers, en prose, ou même de simples pensées, que nous sélectionnerions entre accueillis et bénévoles tous les trois mois, si bien entendu leur nombre permet cette sélection.

Nous pensions faire un premier essai d’ouverture les lundis après-midi de 15 h à 17 h, à partir du 1er avril 2017, ensuite selon la fréquentation nous adapterions le rythme (trois bénévoles de l’équipe de Secours Catholique Miramont-de-Guyenne ont accepté de s’impliquer dans ce projet).

Philippe Léon

Imprimer cette page

Faites un don en ligne