DélégationPérigord Agenais

Paroles d’acteurs

Sur les pas de Jean Rodhain…

Sur les pas de Jean Rodhain…

publié en novembre 2018

« J’ai vécu…
Un voyage “Sur les pas de Jean Rodhain” »

Appréhension et peur de l’inconnu :
Sentiments partagés par la plupart des membres du groupe à notre montée dans le car.

Confiance en l’autre :
La confiance a très vite remplacé l’appréhension voire la méfiance, dès la pause déjeuner, grâce aux efforts de nos « GO » Paulette, Georgette et Christian et à leurs excellentes pâtisseries, ainsi qu’à la bienveillance de notre aumônier qui nous a servi de guide pendant tout le séjour à la cité Saint-Pierre, à Lourdes.

Engagement :
Il m’est apparu à travers :

  • Celui du fondateur du Secours Catholique, Jean Rodhain, et son parcours au sein de la Jeunesse ouvrière chrétienne, de l’aumônerie des prisonniers de guerre, de l’aumônerie générale des armées, du Secours Catholique et de Caritas Internationalis.
  • Celui des bénévoles de la première heure, issus pour la plupart des prisonniers de guerre venus construire des lieux d’hébergement dignes pour le séjour des pèlerins les plus démunis.
  • Celui des nombreux bénévoles de la cité Saint-Pierre, venus pour trois semaines de toute la France et qui, malgré des conditions de vie spartiates, […] nous ont accueillis et servis dans les meilleures conditions.

Mon propre engagement s’est scellé lors de la visite du Castel, dernière résidence de Mgr Rodhain, lieu sobre et toujours imprégné de la présence de son hôte.

Fraternité :
Nous l’avons vécue pendant les moments forts du séjour qu’ont été :

  • Les offices célébrés par notre aumônier rien que pour nous dans la petite chapelle de la cité Saint-Pierre, réplique de la grange dans laquelle Bernadette logeait après avoir été placée comme bergère alors qu’elle n’était encore qu’une enfant.
  • Les moments de partage au sein du groupe, moments prévus ou improvisés au cours de notre séjour et qui nous ont appris à mieux nous connaître.
  • La procession aux flambeaux, le premier soir de notre arrivée, première immersion au milieu des pèlerins valides ou invalides de tous horizons, venant du monde entier, qui affichaient le même sourire et la même ferveur, la joie d’être ensemble.
  • La visite des sanctuaires, la messe internationale dans la basilique Saint-Pie X, le matin de notre dernier jour, au milieu de près de 10 000 pèlerins.
  • Le retour en car animé par les conversations et les chants.

Conseil :
Que vous soyez des bénévoles novices ou confirmés, croyants ou non, profitez de l’occasion qui vous est offerte. Ce séjour « Sur les pas de Jean Rodhain » vous permettra de découvrir le Secours Catholique et de donner un sens à votre propre engagement.

Jean-Pascal, Nontron

Imprimer cette page

Faites un don en ligne